Découverte de l’Homme de Florès

En 2003, sur l’île de Florès en Indonésie dans la caverne de Liang Bua, une équipe d’archéologues ont découvert les squelettes d’une espèce d’Hominidé jusqu’alors inconnue : Homo Floresiensis.

Les restes de 9 individus ont été mis à jour ainsi que des restes d’animaux. La particularité de l’Homme de Florès est sa petite taille (1 mètre environ). À sa découverte, il a beaucoup fait parler de lui, créant la polémique au sein des archéologues : S’agit-il d’une nouvelle espèce ou d’un Homo Sapiens diminué ?

De nouvelles recherches conduites entre 2007 et 2014, démontrent que Homo Floresiensis est bien une espèce à part, plus proche de l’Homo Erectus que de l’Homo Sapiens. Son nanisme s’expliquerait par sa situation endémique, phénomène connu pour d’autres espèces.

quis, mi, Aliquam elit. elit. dictum velit, Curabitur Praesent adipiscing